Le célèbre réalisateur italo-algérien Rachid Benhadj nous fera apprécier Parfums d »Alger

Cinéaste et peintre, Rachid Benhadj est formé en France, où il est diplômé en architecture à l’Ecole de Cinéma. Au début de sa carrière de cinéaste il réalise des documentaires sur la vie des jeunes défavorisés, les immigrants et les femmes, dans une société de restrictions et interdictions.  En 1995, il s’installe en Italie dont obtient la citoyenneté. Le pain nu (2006), basé sur le roman autobiographique de l’écrivain marocain Mohamed Choukri, Touchia (Cantique des femmes d’Alger, 1993) consacre sa carrière.  Dans son dernier film Parfums d’Alger présenté à Cinéalma il nous montre le parcours de Karima, une célèbre photographe algérienne, qui vit à Paris depuis plusieurs années, et qui est obligée de rentrer précipitamment à Alger pour assister à l’agonie du vieux patriarche contre lequel elle s’était révoltée il y a vingt ans de ça et avait rompu tout contact avec lui. Alors qu’elle pensait avoir définitivement exorcisé et enterré cette mémoire, au point de la rendre qu’une simple parole qu’elle ne prononçait jamais, la voilà de nouveau remonter à la surface avec ce voyage où chaque lieux évoqués, chaque objets, font réouvrir spontanément les cicatrices du passé.

En plus de l’engagement dans le domaine du cinéma, Rachid Benhadj peint. Il a participé à de nombreuses expositions internationales à Paris, Biarritz, Leningrad, Moscou, Copenhague, en Espagne, et Alger.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com