Le Chanteur de Gaza: INSPIRÉ PAR L’HISTOIRE INCROYABLE – MAIS VRAIE – DE MOHAMMED ASSAF

Note d’intention du réalisateur

Je me demande toujours quelles sont mes motivations pour tel ou tel projet et je consacre près de deux ans de ma vie à travailler d’arrache- pied pour réaliser le lm. Dans le cas du CHANTEUR DE GAZA, la réponse était simple et limpide. Le parcours de ce jeune homme, Mohammed Assaf, est tellement extraordinaire que moi-même qui, trois semaines plus tôt, avais remporté le prix du jury à Un certain regard, j’étais plus enthousiaste à l’idée qu’Assaf soit vainqueur d’Arab Idol que pour mon propre prix. Comme des milliers d’autres, j’ai été lmé sur la place de Nazareth pour entendre les résultats naux d’Arab Idol ! Je faisais des bonds comme un gamin et je n’ai pas connu un tel enthousiasme depuis longtemps. Quand Ali Jaafar m’a proposé de porter l’histoire de Mohammed Assaf à l’écran, j’en ai eu la chair de poule. J’ai tout de suite compris que je mettrais tout en œuvre pour en tirer un lm formidable. Pour moi, LE CHANTEUR DE GAZA est l’histoire d’un combat et le symbole de la volonté de survivre dans des conditions extrêmes. C’est un récit d’espoir et de succès, dans lequel un garçon et sa sœur ont su faire des forces de leurs faiblesses et ont rendu l’impossible possible : alors qu’ils venaient de nulle part, ils ont surmonté tous les obstacles, la pauvreté, l’oppression et l’occupation. Ils ont la capacité à transformer la laideur en beauté.

 

Qui est Hany Abu-Assad ?

Hany Abu-Assad est un réalisateur incontournable. Deux fois cité à l’Oscar – pour PARADISE NOW (2006) et OMAR (2013) –, il a décroché d’innombrables prix comme le prix de l’Ange Bleu du festival de Berlin, le Golden Globe du meilleur lm étranger et le prix spécial du jury d’Un certain regard au festival de Cannes.

Né à Nazareth, en Palestine, en 1961, il a fait des études supérieures et a été ingénieur aéronautique aux Pays-Bas pendant plusieurs années. Puis, il s’est tourné vers le cinéma, d’abord en produisant COUVRE-FEU de Rashid Masharawi en 1994.

En 1998, il réalise son premier long métrage, LE QUATORZIÈME POUSSIN, sur un scénario de l’écrivain Arnon Grunberg. Puis, il enchaîne avec le documentaire NAZARETH 2000, son deuxième long métrage LE MARIAGE DE RANA – UN JOUR ORDINAIRE À JÉRUSALEM, et son deuxième documentaire FORD TRANSIT.

En 2006, PARADISE NOW, autour de deux jeunes Palestiniens préparant un attentat-suicide à Tel-Aviv, est cité à l’Oscar du meilleur lm étranger et décroche le Golden Globe (dans la même catégorie).
En 2011, il signe THE SPECIALIST, avec Je rey Dean Morgan, Til Schweiger et Mickey Rourke.

Tout récemment, OMAR, avec Adam Bakri et Leem Lubany, a valu au réalisateur sa deuxième nomination à l’Oscar pour ce thriller haletant. Il a décroché plusieurs distinctions comme le prix du Jury d’Un certain regard au festival de Cannes.

 

 

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com